CHAMPIONNAT MONDIAL DE KARATÉ DAGÉKI 2020

RÈGLEMENTS – KATA ÉLITE

Dimanche – 31 mai 2020 – Matinée

  • Les épreuves de Kata Élite s’adressent aux compétiteurs de 16 ans et plus, du 1er kyu à la ceinture noire.
  • Un compétiteur ne peut être inscrit à la fois en Kata Élite et en Kata (30 mai).
  • Une équipe de juges comprend 5 juges, dont le juge en chef qui prend en charge la compétition.
  • Chaque participant se présente aux juges et annonce le kata qu’il va exécuter. Il n’est pas requis d’identifier plus à l’avance le kata choisi.
  • Tous les participants doivent exécuter un kata traditionnel. Un kata traditionnel est un enchaînement de techniques de karaté traditionnel qui peut être enseigné et exécuté par l’ensemble des membres d’une organisation; c’est un élément exigé lors de tests de passage de ceinture et non un kata fait sur mesure pour un ou quelques membres de l’organisation.
  • Chaque participant reçoit une note – entre 5 et 10 – de chaque juge; le total des notes attribuées est utilisé pour établir la position du participant à l’intérieur de la ronde.
  • Si un participant choisissait d’exécuter un kata « non traditionnel» il serait disqualifié – chaque juge lui attribuant la note minimale de 5.
  • Les katas traditionnels variant d’un style à un autre, chaque participant est jugé selon les critères suivants :
      • Erreurs flagrantes, perte d’équilibre, hésitation
      • Positions de base
      • Techniques de coups de pied
      • Techniques de coups de poing, blocs et shutos
      • Constance dans l’exécution des techniques
      • Équilibre et fluidité
      • Attitude et intensité
      • Vitesse et contrôle
      • Niveau de difficulté du kata
  • Pour chaque catégorie, une ronde préliminaire permet d’établir 6 finalistes.
  • Dans le cas d’une égalité(*) pour la 6e position lors de la ronde préliminaire, le juge en chef demande aux participants ex-æquo d’exécuter à nouveau un kata afin d’établir le gagnant de la position.
  • Dans la ronde finale, le total des points des deux rondes est utilisé pour déterminer les 3 gagnants parmi les 6 finalistes.
  • Un participant ne peut pas présenter le même kata dans la ronde préliminaire et dans la ronde finale.
  • Dans le cas d’une égalité(*) pour la 1ère, 2e ou 3e position d’une catégorie lors de la ronde finale, le juge en chef demande aux participants ex-æquo d’exécuter à nouveau un kata afin d’établir le gagnant de la position.

(*) : En cas d’égalité, les participants peuvent présenter le même kata ou en choisir un autre.